L'avenue Borriglione tient son nom de l'ancien maire de Nice, Alfred Borriglione. Élu député en 1876, il se présente aux élections municipales en 1878 contre le maire sortant, Auguste Raynaud et devient maire de Nice en 1878.

Il restructure la ville en créant le boulevard Gambetta, prolongeant la promenade des Anglais, ouvrant un casino municipal sur la place Massena. Il se fait réélire maire en 1882 mais cependant suite à une crise municipale, il est battu en 1886. Ses adversaires, conservateurs, lui reprochent d'avoir fait trop de travaux et d'avoir endetté la ville.